En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal logos partenaires

MASTER Sciences du Végétal

Environnement scientifique

Une formation adossée à 5 instituts de recherche en Sciences du Végétal à proximité de Paris

L’enseignement du Master en Sciences du Végétal implique des enseignants-chercheurs et chercheurs de 5 laboratoires se situant tous dans un rayon de 30 km : l'Institut Jean-Pierre Bourgin (IJPB) à Versailles, l’Institut de Sciences des Plantes de Paris-Saclay (IPS2) à Orsay, l'UMR Génétique Quantitative et Evolution (GQE-Le Moulon), l'Institut de Biologie et Gestion des Risques en Agriculture (BIOGER) à Thiverval-Grignon et l'Institut de Biologie Integrative de la Cellule (I2BC) à Gif sur Yvette

 L'Institut de Sciences des Plantes de Paris-Saclay à Orsay (IPS2)

Institut Sciences des Plantes de Saclay - Orsay

© IPS2

L’Institut de Sciences des Plantes de Paris-Saclay, IPS2, a été mis en place en janvier 2015. Son objectif est d’assurer la qualité et la pérennité des activités de recherche et d’enseignement du campus de l'Université Paris-Saclay, dans le domaine des sciences du végétal, afin de maintenir un haut niveau au rang national et sur le plan international.

L’IPS2 est la résultante d’une importante restructuration et unification de 3 instituts impliqués initialement dans le réseau SPS. La création de l’IPS2 structure les activités de recherche, de formation et d’innovation en accord avec les objectifs du réseau SPS. L’institut s’appuie sur 5 institutions : les universités Paris-Sud, Evry et Paris-Diderot, le CNRS et l’INRA.

Les recherches menées à IPS2 se concentreront sur l’analyse de la croissance et du développement de plantes modèles et sur le transfert du fruit de ces recherches vers les espèces cultivées, l’agriculture et les innovations.

En savoir plus...

L'Institut Jean-Pierre Bourgin à Versailles (IJPB)

Institut Jean-Pierre Bourgin - Inra Versailles

© INRA - C.Enard

Hébergé sur le site INRA de Versailles, l'Institut Jean-Pierre Bourgin (IJPB) est l'un des plus grands centres de recherche européens dans le domaine de la biologie des plantes. Unité mixte de recherche placée sous la tutelle de l’INRA et d’AgroParisTech, il regroupe un ensemble unique de ressources et de compétences en biologie, chimie et mathématiques dédiées à la recherche sur le végétal.

Le lieu est chargé d’histoire. En 1973, Jean-Pierre Bourgin prend la direction du laboratoire de Biologie Cellulaire à l’INRA de Versailles et fait de ce laboratoire un pôle mondialement reconnu dans le domaine de la génétique cellulaire et moléculaire végétale.

Aujourd’hui, l'IJPB regroupe trois pôles scientifiques : « Biomasse, Environnement, Adaptation & Métabolisme », « Développement, Signalisation, Modélisation »,  « Génomes ».

En savoir plus... 

L'Unité de Recherche BIOlogie  et GEstion des Risques en agriculture à Thiverval-Grignon (BIOGER)

BIOGER

© INRA, Bertrand Nicolas

L’Unité de recherche BIOGER (BIOlogie  et GEstion des Risques en agriculture) est  un pôle d’excellence français en mycologie qui rassemble un grand nombre des  chercheurs de cette discipline sur un même site. Une originalité de cette unité  de recherche est de développer des approches pluridisciplinaires en  phytopathologie (génomique, biologie  moléculaire et biochimie, génétique des populations, évolution, épidémiologie,  modélisation, diagnostic et taxonomie, méthodes de lutte). Les études sur les  maladies fongiques des plantes réalisées à BIOGER à des échelles allant du gène  au paysage, permettent de concevoir et de gérer des méthodes de lutte prenant en  compte aussi bien les mécanismes des interactions plante pathogène que leur  évolution dans différents systèmes de culture.

En savoir plus... 

L'UMR Génétique Quantitative et Evolution au Moulon (GQE-Le Moulon)

Génétique Quantitative et Evolution

© INRA, Christophe Maître

L'UMR GQE–Le Moulon a pour thématique scientifique principale l’étude de la génétique et de l’évolution des caractères à déterminisme complexe (caractères quantitatifs).

Ses objectifs majeurs sont :

♦ d'apporter des connaissances en génétique multifactorielle fondamentale, dans les domaines de la modélisation de la variation quantitative et de son évolution dans différentes populations ainsi que dans la recherche de locus à effets quantitatifs.

♦ de comprendre le contrôle génétique, épigénétique et moléculaire de caractères aussi bien qualitatifs que quantitatifs, leur importance dans l'histoire évolutive des espèces et leurs adaptations.

♦ d'orienter et optimiser les démarches de sélection sur des caractères cibles (croissance, développement, adaptation), en intégrant les avancées de la génomique, en valorisant les ressources génétiques, et en prenant en compte l'évolution des conditions environnementales et méthodes de culture.

En savoir plus...

L'Institut de Biologie Intégrative de la Cellule à Gif-sur-Yvette (I2BC)

Institut des Sciences du Végétal - CNRS - Gif-sur-Yvette

© CNRS - Chapuis

L’I2BC a été créé le 1er janvier 2015 dans le contexte du projet Paris-Saclay afin de regrouper des expertises des équipes et des moyens d’analyse en biologie moléculaire et cellulaire. Cet institut se compose de 80 équipes provenant de l’Université Paris-Sud, du CEA et du CNRS. Des spécialistes en génétique moléculaire, biologie structurale et cellulaire, microbiologie et virologie travailleront autour de projets fédérateurs de recherche en biologie intégrative.

En savoir plus...

Logo-SPS

Le réseau Sciences des Plantes de Saclay est composé d'équipes provenant de 5 laboratoires de Biologie Végétale de la région parisienne : l'Institut Jean-Pierre Bourgin, l'Institut de Sciences des Plantes de Paris-Saclay, l'Institut de Biologie Intégrative de la Cellule, l'UMR Génétique Quantitative et Evolution, l'Unité de Recherche BIOlogie  et GEstion des Risques en agriculture.

SPS regroupe environ 700 personnes. Ses activités de recherche portent sur la compréhension des mécanismes génétiques, moléculaires et cellulaires qui contrôlent le développement et la physiologie des plantes, et leurs interactions avec l’environnement biotique et abiotique.

Une des missions de SPS est de coordonner les différentes offres de Master dédiées au végétal sur la région Île-de-France. Son objectif est de mettre en place un parcours végétal labellisé, ouvert à l'international, incluant des échanges avec des centres européens d’excellence.

En savoir plus sur l’action de formation du réseau SPS…

L’Université Paris-Saclay

Une université de dimension internationale

Université Paris-Saclay

L’Université Paris-Saclay regroupe un potentiel scientifique exceptionnel. Pour répondre au défi de la compétition globale pour l’enseignement, la recherche et l’innovation, des établissements ont décidé de se fédérer autour d’un projet commun : l’Université Paris-Saclay, en mutualisant les formations et la recherche de très haut niveau national et international.

Dans un dispositif mondial de recherche et formation extrêmement évolutif et compétitif, l’Université Paris-Saclay développe une stratégie de coopération universitaire internationale en s’appuyant sur la qualité des formations dispensées par ses membres et des équipes de recherche du plus haut niveau international.

L’Université Paris-Saclay fédère une partie importante de l’offre de masters, ainsi que l’offre de doctorat à travers son collège doctoral.

En savoir plus...