Un M2, et après...

Un M2, et après...

Un M2, et après...

Les débouchés

Les futurs métiers pour les titulaires d'un Master Recherche Sciences du Végétal relèvent principalement de la recherche scientifique, la recherche/développement (R&D), l’enseignement supérieur, la veille technologique et la communication.
Le Master Recherche a pour vocation principale de former des chercheurs ou enseignants-chercheurs après avoir obtenu une thèse de doctorat. En moyenne sur les cinq dernières années, plus de 75% des étudiants issus de notre formation poursuivent en thèse.

La formation doctorale

A titre indicatif, grâce à notre réseau de laboratoires, plus d'une vingtaine d'offres de thèse financées sont proposées chaque année aux étudiants de la promotion en cours.

Exemples d’Écoles Doctorales (ED) locales

L’ED SEVE est une école doctorale disciplinaire, dédiée à la recherche en biologie végétale, reconnue pour la qualité et le nombre de thèses soutenues chaque année. Elle compte en effet une centaine de doctorants avec une moyenne de 30 soutenances par an. Le nombre élevé de contrats de doctorat témoigne de la reconnaissance, par les instances du ministère, de cette formation d’excellence. Cette ED est en étroite relation avec des formations doctorales européennes comme Wageningen, Norwich et Cologne.

Une thèse, et après?

Contrat post-doctoral

Chercheur CNRS

© CNRS - Chapuis

A l’issue de leur thèse, plus de 50% des docteurs décident de poursuivre leur carrière par un CDD de chercheur (séjour post-doctoral) en général à l’étranger, principalement en Europe au sein des meilleurs centres de recherche en biologie végétale (ex : VIB de Gand, Max Planck Institute en Allemagne, Université Umea en Suède, Imperial College of London, etc....), mais également en France. Ce début de carrière académique leur permet d’étoffer leur CV en vue des concours pour devenir chercheur, enseignant-chercheur, ou encore ingénieur de recherche au sein des Universités, du CNRS, d’INRAE, de l’IRD ou autres.

Recherche et Développement dans le privé

Environ 30% des docteurs s’insèrent directement dans les secteurs R&D dans des compagnies privées en France ou à l’étranger (protection des cultures, sélection variétale). Certains sont créateurs de start-up grâce à des formations suivies au cours de leur thèse.

Et beaucoup d’autres opportunités

Le doctorat est reconnu comme un diplôme d’excellence apportant des compétences de haut niveau utiles à de nombreux secteurs. Certains docteurs s’orientent vers le conseil en entreprises, d’autres vers la vulgarisation et le journalisme scientifique ou encore dans les secteurs de la bioinformatique en plein essor.

Date de modification : 12 février 2024 | Date de création : 28 mai 2013 | Rédaction : MM, MD